Riposte au COVID-19 du point de vue psychosocial et de la santé mentale

La note d'information d’IASC, principal forum mondial de coordination des Nations Unies, co-dirigé par l’OMS, résume les principales considérations en matière de santé mentale et de soutien psychosocial en lien avec le COVID-19. Elle a pour titre "Prise en compte des aspects psychosociaux et de santé du COVID-19" et sa dernière mise à jour date de mars 2020. Les Directives du Comité permanent interorganisations concernant la santé mentale et le soutien psychosocial dans les situations d'urgence recommandent d'intégrer plusieurs niveaux d'intervention dans les activités de riposte à l'épidémie. Ces niveaux correspondent à l'éventail des besoins en matière de soutien psychosocial et de santé mentale et sont représentés par une pyramide des interventions (voir Figure 1, p 3). Cela va de la prise en compte des aspects sociaux et culturels dans les services de base à la prestation de services spécialisés pour les sujets qui souffrent de troubles plus graves.Les principes clés sont, entre autres : ne pas nuire, promouvoir les droits de l'homme et l'égalité, adopter des approches participatives, tirer parti des ressources et des capacités existantes, mettre en place des interventions polymorphes et travailler avec des systèmes de soutien intégrés.
Lire la note en français ici.

A noter également, le livre d'histoire publié pour aider les enfants (prioritairement les 6-11 ans) à faire face au COVID19 par plus de 50 organisations, dont l'OMS, sous l’égide d’IASC.
Version française ici.