Programme « Médiateur de santé/pair »

Le Programme « Médiateur de Santé/Pair » (MSP) est un projet innovant en France qui s’inspire des expériences étrangères d’intégration d’anciens usagers de la psychiatrie dans des équipes de soin en santé mentale. 

Le CCOMS, en tant que co-leader européen sur les thèmes de la lutte contre la stigmatisation et la discrimination et co-leader sur la transformation des services et l’empowerment des usagers et des aidants, a voulu s’engager pour la mise en place en France de ce type d’expérimentation.

Une première expérimentation a ainsi été menée dès 2012, dans 3 régions pilotes, avec 30 médiateurs de santé pairs (voir la présentation détaillée de cette expérience ici et ci-dessous) qui alternaient formation (à un diplôme universitaire) et activité professionnelle dans un service de psychiatrie. 

En décembre 2017, une seconde expérimentation a été initiée. Une mention médiateurs de santé-pairs a ainsi été lancée dans une Licence existante Sciences Sanitaires et Sociales par l'Université Bobigny Paris 13 et le CCOMS.

35 postes de médiateurs de santé-pairs ont été pourvus dans 6 régions au sein de secteurs de psychiatrie, d’hôpitaux et de structures médico-sociales de type SAMSAH. 7 ARS sont impliquées (Lire l'article de lancement).

Objectifs de la formation en licence
 
Il s'agissait d'intégrer le cursus MSP dans un cursus existant de Licence 3 Sciences Sanitaires et Sociales. Avec des objectifs communs: 
. Acquérir une culture générale dans le domaine de la santé et du social 
. Apporter des éléments de réponse dans le règlement de cas concrets relevant du champ sanitaire et social 
. Acquérir une formation généraliste en droit et en sciences sociales
 
Et des compétences visées spécifiques : 
Compétence 1 : Agir pour favoriser l’accès aux soins et le maintien des usagers des soins en santé mentale dans leur environnement social, affectif et professionnel
Compétence 2 : Participer à l’élaboration et à la mise en œuvre du projet individualisé de soin en collaboration avec l’équipe interdisciplinaire et l’usager
Compétence 3 : Participer à la mise en œuvre des plans de soin et d’insertion professionnelle et sociale, ainsi que du Plan de rétablissement de l’usager
Compétence 4 : Contribuer à l’amélioration de la qualité de la prise en charge et de l'accueil de l'usager au sein des services et structures par la médiation
 
L'Université Bobigny Paris 13 a décidé de reconduire une nouvelle formation de licence médiateur de santé pair en septembre 2019 (voir la plaquette ici) et en septembre 2020.
 
Programme de recherche
 
Parallèlement à cette formation, un programme de recherche mené par le CCOMS, l'Institut de recherche inter-discipliaire sur les enjeux sociaux (IRIS), le Laboratoire éducation et pratiques de santé (LEPS) est en cours autour de cette formation. Il vise à décrire, analyser et contribuer au processus de construction et de légitimation d’un nouveau métier dans le champ de la santé mentale qui implique la valorisation des savoirs expérientiels de personnes ayant connu des troubles psychiques.
4 axes sont questionnés : 
1) Le recrutement des médiateurs
Qui candidate, pour quelles raisons ? Quels sont les critères pour être sélectionné (en fonction de quelles représentations des structures recrutantes...) ? Quelles sont les caractéristiques de la promotion 2018-2019 (en lien avec les modes de recrutement, etc.) ?
2) Évaluation du processus de formation
La formation est-elle en adéquation avec les attentes des étudiants médiateurs ? Permet-elle d'apporter des connaissances/compétences utiles pour le métier de MSP ? Participe-t-elle à la construction du métier de MSP ?
3) Construction d'un référentiel de compétences
Quelles sont les compétences du médiateur de santé-pair ? Quelles sont ses missions, ses spécificités par rapport aux autres professionnels de la santé mentale ? Comment la formation peut-elle faire acquérir ces compétences ?
4) Les médiateurs dans les services
Quelles activités des médiateurs déjà en poste ? Quelle intégration ? Quels effets à la fois sur les patients/usagers et sur l'équipe ?
 

Retour sur la première expérimentation

Le premier programme MSP a pu être construit grace au partenariat avec les Agences Régionales de Santé du Nord/Pas-de-Calais, d’Ile-de- France et de Provence Alpes Côte d’Azur, l’Université Paris 8 et avec le soutien du Ministère de la Santé français et de la Caisse Nationale de Solidarité pour l’Autonomie (CNSA). Il a été déployé sur ces 3 régions en deux phases :

  • Phase 1 : formation universitaire par le biais d’un Diplôme Universitaire (DU) : 1 an
  • Phase 2 : mise en situation dans les équipes après obtention du DU : 1 an

La formation alternait théorie et pratique. Le volet théorique est a été organisé en partenariat avec l’Université Paris 8 et les sessions de formations ont eu lieu dans les 3 régions. La formation pratique a quant à elle fait intervenir 15 établissements de psychiatrie adulte (5 sites par région).

L’inscription à la formation étant subordonnée au recrutement dans l’un des 15 sites, les participants à ce programme ont été embauché sous contrat professionnel. Ce contrat couvrait l’année de formation et de stage ainsi que l’année de mise en situation.

L'ensemble de l'expérimentation est soumise à l'évaluation qualitative (réalisée, voir plus bas) et quantitative (toujours en cours) du programme.

L'équipe de recherche du CLERSE - USTL Lille 1 et l'équipe URC-Eco sont chargées de cette évaluation.

Consultez le rapport de la première experimentation 2010-2014


Consultez la page Facebook du programme.


Présentation du programme en vidéo : 


La presse en parle : 

La Provence (13/02/2020) : "Santé mentale : le rôle primordial des pairs-aidants"
Les Inrocks - 11/10/2019 - A la fac de Paris 13, d'ex-patients en psychiatrie se font soignants
Le Progrès, 4 mai 2018 : Camille, patiente « paire aidante » : la maladie psychique sous un autre angle
SANS A Oct 2017 : PHILIPPE, SOIGNÉ SOIGNANT
Fontenay : « J’utilise mon vécu de schizophrène pour redonner aux patients confiance en eux » (Le Parisien, 2 mai 2017)
25 médiateurs en santé mentale devraient entamer une licence professionnelle en 2017 (Article publié par les APM le 08/09/2016)
Hôpital psychiatrique : ces anciens patients qui soignent les malades (article du Nouvel Obs, 20/04/2016)
Ces anciens malades psychiatriques qui soignent d'autres patients. (Huffington Post)
L’expérimentation des médiateurs de santé pairs continue à faire couler de l’encre. Un article détaillé a ainsi été publié début mai dans la nouvelle revue « Sciences et actions sociales ».
A lire ici : « Le savoir-faire des médiateurs de santé pairs en santé mentale, entre expérience, technique et style » revue « Sciences et actions sociales ».
Un autre, titré "Pair-aidance et savoir expérientiel"est à lire dans le magazine "Santé mentale" du mois de mai (cliquez ici).
Par ailleurs, Jean-Pierre Julien, médiateurs de santé pairs depuis janvier 2012, décrit dans un article publié sur santementale.fr les outils élaborés dans le cadre de ce programme, les premiers résultats et son positionnement par rapport au rôle de médiateur de santé pair.
A voir également, le film diffusé sur France 5, tiré du Magazine de la santé, sur le programme des médiateurs de santé-pairs : consultez le film à partir d'ici...


Evaluation qualitative

Consultez les trois rapports (rapports intermédiaires de septembre 2013 et janvier 2014, et rapport qualitatif final de septembre 2014).


Publications : 

.La pair-aidance, un modèle social ? - Patrick Conrath et Maria Ouazzani - Dans Le Journal des psychologues 2020/2 (n° 374), page 3

.Intervention de Patrice Desmons, Philosophe, Psychanalyste, consultant au CCOMS, le 17 juin 2016 à Paris, au cours du congrès Reha@b.

.Livre "L'expérimentation des médiateurs de santé-pairs - Une révolution intranquille" (2016)

.Sous la direction de Catherine Déchamp Leroux, Florentina Rafael, Santé mentale : guérison et rétablissement. Regards croisés, Paris, John Libbey Eurotext, L’Offre de soins en psychiatrie, 2015, 174 p. 

.Le Cardinal P, Roelandt JL, Rafael F, Vasseur-Bacle S, François G, Marsili M. Pratiques orientées vers le rétablissement et pair-aidance : historique, études et perspectives. L’Information psychiatrique 2013 ; 89 : 365-70 doi:10.1684/ipe.2013.1070

.Le Cardinal P, Demassiet V, Les Entendeurs de Voix, Une Approche Innovante Orientée vers le Rétablissement, Congrès Réhab’, Lyon (Fr) 2012

.Dupont S, Le Cardinal P, Marsili M, François G, Caria A et Roelandt JL, Intégrer d’Anciens Usagers aux Equipes Soignantes en Santé Mentale : une expérience pilote, La Santé de l’Homme, n°413. p 32-33, mai-juin 2011

.Le Cardinal P, Les Pairs-aidants ou Médiateurs de Santé-Pairs : Enjeu d’un Nouveau Métier dans le Champ de la Santé Mentale, Pluriels, n°85-86, nov-dec 2010

.Le Cardinal P, Roelandt J.L., Le Pair-Aidant, l’Espoir du Rétablissement, Santé Mentale n°133, p69-73, 2008